8 préjugés sur les traducteurs et la traduction en français

Idées préconçues sur la traduction et les traducteurs

Voici un ensemble de 8 idées fausses sur la traduction en français, et sur l’industrie de la traduction en général. Il est temps de démystifier tout cela.

– Je suis français et parle l’anglais. Je pourrais donc être traducteur anglais-français.

– La traduction, c’est juste écrire dans une autre langue, n’est-ce pas ?

– Un traducteur, s’il est bon, n’a pas besoin de dictionnaire.

– La traduction et l’interprétariat, c’est la même chose, non ?

– J’ai un ami qui parle bien l’anglais : est-ce qu’on ne pourrait pas lui demander de faire la traduction ?

– C’est un texte très court. Cela ne devrait vous prendre que 2 minutes !

– Le domaine de spécialisation ? Vous n’avez pas besoin de le savoir, si vous connaissez la langue…

– Comment ça, vous travaillez ! Vous êtes chez vous, sur internet !

Démystifions ces idées fausses sur la traduction

Le traducteur est une personne très qualifiée. La plupart du temps, il est diplômé, expérimenté et spécialisé dans un domaine spécifique.

Le traducteur utilise un certain nombre de ressources (internet, magazines, dictionnaires, bases de données terminologiques, documents fournis par le client ou documentation sur les produits concurrents) pour délivrer une traduction de qualité. Il connait la terminologie employée dans son domaine de spécialisation. Le traducteur peut ressembler parfois à un dictionnaire ambulant…

… mais il a bien mieux à faire que de mémoriser la totalité du dictionnaire.

La traduction est l’action de traduire un texte, un ouvrage à l’écrit. L’interprétariat ou l’interprétation est l’action de traduire oralement les paroles de quelqu’un dans une autre langue.

La traduction est un métier spécialisé. La plupart des traducteurs ont plusieurs années d’étude et d’expérience derrière eux.

Traduire un texte requiert – presque toujours – un certain nombre de recherche et de réflexion. Le nombre de mots à traduire – ou son nombre limité – n’est pas nécessairement représentatif du temps nécessaire à la traduction.

Les traducteurs spécialisés se cantonnent à leurs domaines de spécialisation. Cela leur permet de délivrer une traduction de meilleure qualité, dans les meilleurs délais.

Le traducteur travaille — souvent — chez lui. Mais le fait est que, s’il est en face de son ordinateur, il travaille probablement sur un ou plusieurs projets de traduction, effectue des recherches en rapport avec un projet de traduction, remplit des papiers administratifs (son activité de traduction est une entreprise !). Il s’occupe de sa comptabilité ou prospecte pour de nouveaux clients. Si vous voulez une traduction de qualité, sachez que cela vous reviendra moins cher de faire appel à un traducteur professionnel qui vous rendra une bonne traduction, dès le départ.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *