Alerte : les prix bas font très mal !

Claiming you can get quality at low price is a lie

Qualité et prix bas : incompatibles ou pas ?

Réponse ci-dessous

L’affirmation

Je viens de lire, dans le blog d’une agence de traduction, l’affirmation suivante :

« Le devis d’un projet est tout aussi important que le processus de traduction lui-même. Donner le prix le plus bas, par exemple, va vous permettre d’attirer des clients et d’obtenir un chiffre d’affaires bien plus élevé. »
Je trouve cette phrase à la fois réductrice, intéressée et fallacieuse. Effectivement, à toutes choses égales, le client choisira toujours le devis le plus bas.

Cependant, les choses et les situations sont rarement égales. Les clients peuvent, en effet, prendre en considération, dans le choix d’un traducteur, des facteurs autres que de maigres économies. Ils peuvent, par exemple, considérer la qualité supérieure qui vient avec un meilleur (et plus cher) traducteur.

« Laissez-moi vous rassurer »

Et la même agence de traduction de nous rassurer en prétextant que :
« Chez [XX] Traductions, nous sommes en mesure d’offrir à nos clients les prix les plus compétitifs et la meilleure qualité qui soient dans l’industrie. »
Je serais enclin à croire ces agences capables de vendre une traduction au plus bas prix (bien que ce soit relativement difficile à prouver, le marché de la traduction étant ce qu’il est, c’est-à-dire fragmenté). Je peux les croire capables d’offrir la meilleure qualité qui soit (encore une fois, une affirmation difficile à prouver). Mais qu’ils soient en mesure d’offrir les prix les plus bas ET la meilleure qualité possible en même temps ? Désolé. Cela, je n’y crois pas.

La réalité des faits

Le problème avec certaines agences, c’est qu’elles ont si peur des agences concurrentes qu’elles font tout en leur pouvoir pour réduire les prix au maximum.

Mais justement, à quel prix !

En agissant ainsi, ces agences de traduction risquent de perdre leurs meilleurs traducteurs et de conserver les pires et de ce fait, diminuer de manière substantielle la qualité de traduction qu’elles sont susceptibles d’offrir (quoi qu’elles puissent revendiquer). Plus ces agences se mettent dans l’incapacité de rester concurrentielles en termes de qualité, plus elles doivent se battre sur les prix. C’est l’effet boule de neige qui, je pense, met en péril un certain nombre d’agences de traduction qui, par le passé, offraient des services de qualité.

Il est raisonnable de penser que ces agences de traduction entraînent un certain nombre de traducteurs dans leur chute, ainsi que des clients qui ne se doutent de rien et qui croient dur comme fer à ces déclarations exagérées de soi-disant qualité supérieure ; qualité qu’elles ne sont désormais plus en mesure d’offrir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *